9, bd Victor Étienne
22600 LOUDÉAC

02 96 66 03 40

Du dimanche 3 juin au dimanche 3 juin

Fête de l’Europe

Présentation de l'événement

Dans le cadre de la Fête de l’Europe proposée par Loudéac Communauté Bretagne Centre, le Quai des images vous propose un programme de courts métrages issus d’une sélection de Films Européens, dont Les Bigorneaux, César 2018 du Meilleur Film Court Métrage.

Le programme :

  • Kukista ja mehilaïsistä – Finlande : ce film a reçu le Grand prix et le prix du public au dernier festival de Brest : Au-delà de cet engouement professionnel et public, ce film nous permet d’aborder la thématique des rapports parents/enfants, la contraception et de présenter une autre manière de vivre. Situé dans le grand nord finlandais, il s’agit d’un film très dépaysant pour le public breton.
  • Princess – Allemagne : Ce film a été choisi par la classe Regard européen du lycée de l’Iroise après avoir visionné un certain nombre de programmes au festival. Ils trouvaient le thème intéressant et original et voulait qu’un programme sur l’Europe d’aujourd’hui contienne au moins un film qui parle de la lutte contre l’homophobie et les préjugés. La fin ouverte et sa construction leur ont particulièrement plu.
  • Manodopera – Grèce . Ce film a été choisi par des exploitants du réseau cinéphare dans le cadre du prix Passeurs de courts au dernier festival de Brest, il nous parle de la société grecque d’aujourd’hui à travers les vies de deux personnages. L’un, aisé, refait le monde lors de discussion sans fin avec ses amis. L’autre, immigré précaire, se contente de construire des appartements. Le film nous montre les différences entre l’action et la réflexion et la nécessité de lier les deux.
  • Kapitalistis – Belgique. Ce film est sélectionné pour les European film awards et a été nominé pour le Magritte du meilleur court métrage belge : Il aborde des thématiques qui nous semblent particulièrement pertinentes pour parler d’Europe ; la précarité, le travail, l’immigration et une lutte entre une société capitaliste et ceux qui souhaitent la faire évoluer. Il s’agit par ailleurs d’une comédie très joyeuse malgré un fort ancrage social.
  • Les Bigorneaux – 25 ‘ – France. César 2018 du meilleur court métrage de fiction : Ce film tourné à Brignogan raconte les rapports tendus entre un père et sa fille qui tiennent le café de la plage alors que cette dernière apprend qu’elle souffre d’une maladie assez rare. Un film comique et tendre, typique du cinéma français, plein de dialogues savoureux et qui parle de ces voyages rêvés qu’on remet toujours au lendemain.